Contactez-nous01 45 88 34 79 Accueil

La chiropraxie :
des traitements
manuels doux

Torticolis, sciatique, lumbago, hernie discale ?

La Chiropraxie, 1ère profession de traitement manuel et la 3ème profession de santé dans le monde, apporte une réponse efficace pour soigner ces douleurs mais son domaine d’intervention est bien plus large.

La chiropraxie est une profession de santé reconnue par l’OMS, différente des massages et de l’ostéopathie. Elle a pour objet le diagnostic, le traitement et la prévention des déficiences mécaniques du système musculo-squelettique en concentrant son intervention sur l'intégralité du système nerveux, en relation avec tous les autres systèmes du corps humain, sains ou malades.

Fonctionnement de la Chiropraxie

Les dysfonctionnements du système locomoteur semblent étroitement liés à des blocages segmentaires vertébraux (ou costo-vertébraux) qui auraient comme conséquences un retentissement chimique, émotionnel (état de stress) et fonctionnel sur l'organisme. Les interférences nerveuses, conséquences neurologiques de ces dysfonctionnements articulaires, entraînent des états douloureux ou des perturbations fonctionnelles/organiques souvent liées au stress (maux de ventre, de tête par ex.) qui affectent globalement l’état de santé.

Le chiropracteur, après avoir identifié les dysfonctionnements vertébraux au terme d'un examen clinique précis (ce qui nécessite obligatoirement une anamnèse ou interrogatoire, un examen physique, la lecture de radiographies, scanner, IRM et la pose de diagnostics différentiels) entreprend leur correction au moyen de techniques chiropratiques spécifiques.

  • Le traitement chiropratique aussi appelé « ajustement » est adapté à chaque patient et varie selon les techniques. Il consiste en un geste manuel précis non traumatisant et codifié sur un segment articulaire en état de dysfonctionnement. Il peut tout aussi bien s'agir d’une pression ponctuelle et modérée ou d’une impulsion précise toute aussi codifiée.
  • L'ajustement chiropratique est donc un geste extrêmement précis, doux et indolore qui procure un état de relâchement et de bien-être instantané.


Le chiropracteur : quand faire appel à lui ?

Vous pouvez consulter un chiropracteur* en cas de douleurs évidemment, quelles que soient leurs origines, après un choc traumatique ou non, en période de stress ou tout simplement pour vérifier le bon état de votre colonne vertébrale.

Votre chiropracteur peut également vous accompagner pendant : votre grossesse, lors de pathologies chroniques (arthrose du dos, douleurs somatiques, troubles du sommeil…).

Il vous guidera et vous aidera à choisir des renforcements musculaires performants, adaptés et personnalisés.

La chiropratique s’adresse aussi bien aux femmes enceintes, qu’aux bébés, mais aussi aux sportifs et aux séniors.

Quelle différence entre un chiropracteur et un ostéopathe ?

A première vue les deux professions peuvent sembler très proches dans la mesure où elles s’adressent aux mêmes patients. Or des différences bien réelles existent :

  • La formation dans un premier temps : les chiropracteurs sont tous formés, en France ou à l’étranger, dans un collège qui impose 6 000 heures de cours à temps plein répartis sur 6 années. La formation est donc très homogène.


Seuls certains ostéopathes (D.O) ont une formation similaire sur 5 ou 6 ans, les autres étant formés sur des durées variables et hétérogènes pouvant aller de quelques semaines à quelques mois. Les ostéopathes sont divisés en plusieurs catégories : les médecins ostéopathes qui après leurs années de médecine ont bifurqué vers l’ostéopathie : leur formation ostéopathique est généralement sous forme de stages. Les kinés-ostéopathes qui après 3 ans d’étude prolongent leur formation par une série de stages également. Enfin les ostéopathes ni kinés ni médecins à formation très inégale.

  • Les techniques de soins et prise en charge du patient dans un deuxième temps : elles sont totalement dépendantes de la formation reçue …